Pourquoi passer le CACES ?

CACES

Le Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité ou CACES est un permis de conduire qui vous autorise à conduire des engins de chantier, PEMP, nacelle, chariots élévateurs, grue auxiliaire, etc. Il vous permet d’attester de vos compétences de manœuvrer les équipements mobiles et de limiter le risque d’accident du travail en lien avec l’usage de ces engins. Que vous recherchiez un poste permanent ou temporaire (CDD, intérim) dans l’industrie ou les secteurs de la logistique, cette certification est le parfait complément à votre candidature.

La formation CACES, c’est quoi ?

Que ce soit sur chantier ou directement dans une société, la conduite de chariots élévateurs, d’un pont roulant, d’une grue mobile ou même d’engins de chargement sont indissociables des préparatifs. Cela requiert une formation préalable pour garantir votre sécurité et celle de vos collaborateurs en tant que conducteur. Depuis 1998, le droit du travail français stipule, quel que soit votre secteur d’activité, la formation caces, qu’il s’agisse d’une formation caces en ligne ou dans un centre de formation professionnel est obligatoire. Par conséquent, seuls les employés qui ont obtenu cette certification ont le droit de conduire des engins de levage et de chantiers. De plus, cette formation est susceptible d’être complétée ou mise à jour aussi souvent que nécessaire.

Différentes formations CACES sont proposées selon la catégorie d’engin utilisé. Par conséquent, conduire une chargeuse-pelleteuse ou un chariot élévateur le même niveau de formation. Ainsi, chacun d’entre eux vous apporte la connaissance exigée d’un appareil spécifique et les mesures de sécurité nécessaires à son usage. La durée minimale de validité de la formation dans le centre de formation caces est de 5 ans.

 Pour quelles raisons passer le CACES ?

Grâce au système CACES, les employeurs peuvent s’assurer que vous avez reçu une formation à la conduite d’engins particuliers aux tâches qui vous sont confiées. La formation caces prouve aussi que vous avez la capacité d’exercer votre travail dans des meilleures conditions de sécurité. Par conséquent, sans ce certificat, vous n’avez aucun droit à une utilisation permanente ou mobile des engins de l’entreprise.

Le CACES est une formation qui s’applique à de multiples métiers : magasinier, grutier ou cariste. En France, de nombreux recruteurs recherchent des candidats qui ont obtenu ce type de formation, quel que soit leur contrat de travail, CDD, CDI ou encore intérimaire. Comme vous le savez probablement déjà, l’obtention de ce fameux permis fait partie des prérequis obligatoires si vous voulez dénicher un emploi dans le domaine du bâtiment ou de la logistique. 

Il existe 6 types de certificats CACES délivrés correspondants à six familles d’engins et d’équipements. Cela comprend les grues à tour, les engins de chantier (cette catégorie est divisée en 6 sections différentes selon le genre de travail), les grues auxiliaires de chargement et les chariots à plateau ou les tracteurs routiers.

Bon à savoir avant ou après avoir reçu le certificat CACES

Un certificat médical en cours de validité est requis pour participer à cet examen. Par ailleurs, l’obtention de ce certificat ne dispense pas le dirigeant d’entreprise de délivrer le permis de conduire pour le dispositif concerné. Ce certificat est censé être renouvelé régulièrement. Dans le cas des engins de chantier (R372), sa durée de vie est portée à 10 ans. Il est aussi nécessaire d’envisager une distinction claire entre l’organisme testeur et l’institution de formation. Cette dernière se charge de garantir le bon déroulement de la formation caces, tandis que le premier est le seul qui peut délivrer ce permis réputé.

Après tout, échouer à un examen ne signifie pas nécessairement que vous devez le répéter complètement. Si la partie théorique est confirmée, le candidat a le droit de préserver ses résultats pendant six mois et ne vérifier que les aspects pratiques.